Bonjour et bienvenue sur le site qui va tout vous apprendre sur le TSS.

Le TSS, c’est quoi ?

Vous n’êtes probablement pas venu ici par hasard et vous avez déjà probablement déjà entendu parler du TSS, ou peut-être même l’avez vous déjà utilisé. 

Le TSS est l’acronyme de « Tungsten Super Shot » que l’on pourrait traduire par "super grenaille de tungstène" . Comme son nom l’indique, il s’agit donc de billes de tungstène que l’on peut utiliser pour beaucoup de choses mais surtout, dans le cas qui nous intéresse, pour faire ses propres munitions à très hautes performances.

Si vous voulez plus d’explications, vous pouvez aller sur le  Blog où je détaille l’ensemble des caractéristiques de ce produit (il faut cliquer sur le lien) mais ce que je peux déjà vous dire c’est qu’il s’agit de billes de différents diamètres et de densité de 18 g/cm3.

Pourquoi le TSS ?

Tout d'abord, c'est un alliage qui ne contient pas de plomb et donc qui est NON TOXIQUE pour l'environnement. On peut donc l'utiliser en toute légalité dans les zones humides.

Ensuite la densité du TSS est la plus importante de toutes les grenailles de substitution présentes sur le marché : acier, bismuth, cuivre et sphero-tungstène inclu.

En conséquence, la létalité (pénétration, vitesse résiduelle) de ce type de bille est tout simplement ce qui se fait de mieux sur le marché actuellement et ceci pour longtemps.

Cela permet de tirer à des distances importantes tout en étant sûr du résultat, en ne blessant presque pas et avec un confort de tir exceptionnel.

Vous voulez un produit irréprochable pour vos tirs lointains. Le TSS est fait pour vous. Rendez-vous à la boutique.

2018 02 04 10 09

Les retours des clients Saison 2017/2018

Voici quelques retours d'utilisateurs de TSS, pour la saison 2017/2018. Ce sont les plus représentatifs car je n'ai pas pu tout mettre. N'hésitez pas à ajouter les vôtres si vous en avez, dans les commentaires.

"Pose de ce magnifique couple de pilets à 50 mètre environ avec une 24 grammes pour ma part #9 1/2 en 3/4 choke et une 32 en #9 pour le frangin en full.
un nette et l'autre agonisant quelque seconde avant de ne plus bougé."

Pilet tss

 

"j ai un copain qui a fait il y a une dizaine de jours 9/9 sarcelles à 45m avec une 32 gr en #9 dans son automatique et seulement deux a retirer 7 étaient raides."

 

"Les tss ont encore parlé la semaine dernière, 2 siffleurs à 65m deux 34gr en 8 , laissé sur place
Ce matin 2 autres siffleurs à 75m deux 40gr en 7 tiré 50cm dessus , les deux au sac ...
Avec un sabatti avec embout demi demi de l armurerie du Moulin."

 

"Le TSS a encore fait parler son efficacité la nuit dernière dans le Sud-Ouest avec un magnifique mâle de Pilet prélevé à 70 m avec une 34#8 en 3/4 choke et un très beau gros Colvert à 40 m avec une 24#9."

 

"Bonjour Olivier
Ce matin bernache du Canada à 80 mètres au télémètre 1 cartouche de tss en 7 pas un plis .....
Impressionnant"


"Premier essai de tss et voilà le résultat super content le premier milouin que je prélève poser à environ 50 mètre cartouche tss 36gr en 8 sécher net "on" "off" fusil canardouze Zaballa"

Les étapes du rechargement #2 : fabrication, vérification

Les procédures de fabrication et de vérification

Préparation

Avant de démarrer, il faut que tout soit prêt. Au delà du matériel qui doit être bien disposé sous la main, il faut donc que vous ayez tous les composants en nombre suffisant :

  • Douilles amorcées
  • Bourres préparées
  • Poudre
  • Grenaille
  • rondelles de sertissage
  • Système d'identification des munitions (feutres, étiquettes...)

Pour cela, il vous faut avant tout décider d'une recette. Vous commencez par noter le nom du lot que vous allez faire avec la recette que vous allez employer et le nombre de munitions que vous souhaitez faire. C'est très important afin de vous y retrouver par la suite et d'assurer la traçabilité de vos essais et production. Par exemple, vous pouvez attribuer 20180502-36#7 pour des 36 grammes de TSS#7 confectionnées le 2 mai 2018. Il faudra aussi noter le numéro de recette ou alors les composants utilisés :

  • poudre : type, quantité (N° de lot)
  • douille et amorce
  • bourre (type, épaisseur, nombre de fentes...)
  • sertissage
  • quantité et type de grenaille
  • type de rondelle et épaisseur

Une fois que la recette est choisie et notée, il faut préparer vos ingrédients. La poudre dans un pot de confiture, les billes du bon diamètre dans une boite à beurre, les douilles sur leur support, les bourres et les rondelles en nombre équivalent au nombre de douilles dans un autre petit récipient.

De même, préparez à l'avance les étiquettes associées à votre production.

Img 0964

Fabrication

  1. Vérification et étalonnage de la balance (une fois au départ)
  2. Pesée de la poudre
  3. Transfert de la poudre dans la douille
  4. Transfert de la bourre dans la douille avec un léger tassage
  5. Tarage et pesée de la grenaille directement dans la douille
  6. Mise en place éventuelle du buffer
  7. Mise en place de la rondelle de sertissage
  8. Sertissage
  9. Identification des munitions

Je vous recommande d'effectuer les opérations successivement jusque la septième et de stocker vos douilles prêtes à être serties dans leur support.

Img 0965

Une fois vos douilles prêtes, vous pourrez attaquer l'opération de sertissage et l'étiquetage de vos munitions.

Avec l'habitude, vous vous créerez ou achèterez vos propres outils qui vous permettront de gagner un peu de temps lors de ces étapes vite fastidieuses.

Certains objecteront qu'il n'est pas nécessaire de tout peser et que des doseuses volumétriques peuvent faire l'affaire. C'est un risque que je ne prendrais pas.

Pour avoir rechargé des milliers de cartouches, les dosettes ne sont absolument pas fiables quant à la précision du chargement, ni pour la poudre, ni pour la grenaille. Je recommande donc de peser tout ce que vous préparez. C'est un peu fastidieux mais beaucoup plus sécurisant et plus régulier.

Et lorsque l'on recharge des cartouches à plusieurs Euros pièces, comme avec le TSS, on se doit d'être absolument sûr de la régularité et de l'efficacité des cartouches que l'on réalise.

Vérification

Il est important de vérifier les munitions que vous avez fabriquées. 3 paramètres sont importants :

  • La pression
  • La vitesse
  • Le groupement

La pression se vérifie en examinant les douilles tirées pour voir si elles ne présentent pas de signe de surpression. On peut aussi envoyer quelques exemplaires au banc d'épreuve de Saint-Etienne afin de les tester mais cela a un coût certain.

La vitesse peut se mesure à l'aide d'un appareil dédié. Il en existe de plusieurs modèles qui sont très pratiques à utiliser. La valeur de la vitesse est très importante car elle va directement influer la pénétration finale. Elle a aussi une influence sur le groupement et la régularité de la gerbe, en particulier pour le plomb. Elle aura aussi une influence légère sur les corrections à faire en cas de tir au vol.

Img 756

Enfin le groupement se mesure en comptant les impacts de billes dans un cercle de 75 cm à 35 m de distance. C'est la méthode standard mais vous pouvez aussi adopter d'autres types de mesures. Certaines revues utilisent deux cercles concentriques (50 et 75 cm) pour évaluer la concentration. Il est aussi intéressant de mesure le nombre de cercles de diamètre 8 cm sans impact, ce qui donne la régularité de la gerbe.

Pour cela, il faut tirer dans une feuille blanche à 35 m est dessiner le ou les cercles après tir. En effet, le centre de la gerbe peut être décalé du fait d'un coup de doigt ou autre et il sera plus facile de procéder ainsi. Je vous conseille aussi de séparer votre cercle en 4 quarts ce qui vous permettra aussi de compter plus facilement et méthodiquement les impacts. Pointer chaque impact avec un coup de feutre ou de crayon pour ne pas en oublier ou en compter certains en double.

Img 463

Il est nécessaire de faire au minimum 3 tirs avec le même lot afin d'avoir une statistique correcte. Si les 3 tirs ne sont pas cohérents, il est bon d'en faire au moins 2 de plus.

Cette méthode est longue mais vous permettra de connaître avec précision la qualité de vos munitions.